Une matière inflammable de Marc Weitzmann

Publié le par Mustango

Résumé :

"Début des années quatre-vingt-dix. Au terme d’une jeunesse tumultueuse, Frank Schreiber cherche à rentrer dans le rang. Apprenti écrivain, il accepte un travail de « nègre » auprès d’un ami de sa famille, Patrick Zimmermann, ancien gauchiste devenu économiste à succès. Frank est bientôt attiré par son épouse Paula, une femme aux multiples facettes, dont il devient l’amant. S’ensuit alors une spirale de mensonges et d’ambiguïtés où nul n’est ce qu’il semble. Pas même Frank, tandis que, adopté par le couple, il pénètre dans un milieu intellectuel et politique proche du pouvoir qui le fascine et le révulse à la fois. Ce n’est que vingt ans plus tard, sur fond de déréliction sociale et de scandales publics, qu’il en découvrira certaines clés.

Marc Weitzmann, fidèle à ses obsessions, offre ici une fiction explosive sur quelques aspects de la crise française. Corruption et intégrité, relations de couple et domination, imposture et quête de soi, sont quelques-uns des thèmes de ce roman audacieux et drôle dont l’action se déroule sur deux décennies."

 

Livre lu dans le cadre de masse critique. Je me félicite cette fois ci d'avoir bien choisi. Ce livre se lit très facilement.
Thèmes abordés :identité, imposture, grande bourgeoisie, plagiat, les faux semblants
Ce qui m'a le plus intéressé c'est le décalage entre la réussite familiale et la vie du narrateur qui veut devenir écrivain et se retrouve a faire le nègre pour un économiste qui va en tirer tous les lauriers.
Au fil des pages on retrouve Anne sinclair, dsk, mendes France, ...

Publié dans Litterature française

Commenter cet article