On ne tue pas les gens d'Alain Defossé

Publié le par Mustango




"On ne tue pas les gens" évoque un fait divers survenue à Châteaubriant, petite ville entre Rennes et Nantes. Ce soir de juillet 1999 Alain Defossé est témoin, dans un bar désert, d'une soirée  qui se conclura par un meurtre.

 

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41pWqenIP5L._SL500_AA300_.jpg

"Ce soir-là, j'ai été le dernier à quitter le bar et les protagonistes de l'affaire, vivants et morts. Je suis le dernier témoin."

Ce fait divers va hanter l'auteur, qui parle enfin de cette affaire aujourd'hui.

"Je n'ai pas vu une seule chemise bleue, pas une voiture bleue, pas un seul uniforme. Personne ne m'a interrogé, ni le
lendemain, ni après, ni depuis."

 

Ce livre m'a forcemment plu pour l'atmosphère qui s'en dégage: la tension monte alors qu'il ne se passe rien de spécial dans ce bar qui va fermer, il est une heure de matin, il reste un groupe de trois jeunes.

Il m'a également plu pour l'évocation de l'émission "Faites entrer l'accusé" et tout ce que cette émission  dit de faux sur ce fait divers. L'évocation de cette petite ville est intéréssante car on sent des tensions entre les communautés, le mépris et la haine s'installent, le manque d'ouverture d'esprit...

Publié dans Litterature française

Commenter cet article