Fille noire, fille blanche de J C Oates

Publié le par Mustango



Résumé :
     

"Elles se rencontrent au cœur des années soixante-dix, camarades de chambre dans un collège prestigieux où elles entament leur cursus universitaire. Genna, descendante du fondateur du collège, est la fille d’un couple très « radical chic », riche, vaguement hippie, opposant à la guerre du Vietnam et résolument à la marge. Minette Swift, fille de pasteur, est une boursière afro-américaine venue d’une école communale de Washington."

Première fois que je lis un livre de cette auteure et l'essai est concluant au point d'y revenir sûrement d'ici quelques temps.
Dès la première page elle sait trouver les mots pour nous maintenir en haleine jusqu'à la fin, en nous expliquant que Minette Swift, la fille noire,  va mourir et en nous expliquant que la narratrice sait des choses qu'elle n'a pas rélévé lors de l'enquête. De là, les questions classiques : comment Minette va mourir? pourquoi?
Minette partage sa chambre à l'université avec Genna Meade, la narratrice,  une jeune fille blanche, qui est la descendante du fondateur de cette université. Minette est hautaine, distante, indifférente, Genna, en gros, c'est l'inverse, elle aimerait vraiment devenir amie avec Minette.
Au fur et à mesure du déroulement de l'année universitaire Minette grossit et est de plus en plus négligée, sale. Un malaise s'installe. Une série d'évènements à caractère raciste survienne, touchant Minette : livre appartenant  à Minette retrouvé souillé dehors, gant perdu, vitre brisée, message injurieux retrouvé sur sa porte d'appartement...

Plongée dans une Amérique où le racisme et la méfiance sont présents.
Ce livre est une enquête sur cette année 1974/75 où va se jouer le drame. Le livre laisse en suspend un certain nombre de questions sur la mort de Minette.


Livre gagné grâce à Babelio et Masse critique. Pour une fois j'ai fait un super bon choix!

Commenter cet article