Deuxième génération : ce que je n'ai pas dit à mon père de Michel Kichka

Publié le par Mustango

 

Deuxième génération évoque l'enfance de Michel Kichka, enfance marquée par la présence du père revenu des camps de la mort. 

Il y a une revanche à prendre, il y a aussi des souffrances à cacher car le père a vécu bien pire.

 

"Il a dû pleurer toutes les larmes de son corps dans les camps. Il a dû pleurer sa mère, son père et ses soeurs. La source de ses larmes s'est tarie à jamais. C'est pour cela que son médecin lui a prescrit des gouttes pour les yeux."

 

 

http://storage.canalblog.com/12/74/514230/74464406.jpg

Dans cette BD tout est beau :


-le père qui insiste pour que le fils l'accompagne en visite à Auschwitz, la difficulté du fils à accepter.

-Les silences, puis la parole (sur la Shoah)  qui se libère enfin et qui finit par prendre trop de places.

-le frère qui ne peut supporte le poids de toute cette histoire...

-le "témoignage sur la Shoah" qui devient une raison d'être.

 

 

L'annonce du suicide de mon petit frère Charly m'arriva un soir par téléphone (...) Peu avant mon départ un ami est passé me voir. En m'embrassant il m'a dit : "encore une victime de la Shoah!"

 

Pour ne rien gâcher l'auteur ne manque pas d'humour.


Publié dans BD

Commenter cet article