Rural ! d'Etienne Davodeau

Publié le par Mustango


Rural ! c'est une enquête d'un an entre Angers et Cholet, dans le Maine et Loire, sur une exploitation agricole. L'auteur qui se met en scène dans la BD a suivi trois agriculteurs qui sont passés au bio. La BD permet de découvrir leur travail, leur philosophie, pourquoi le bio, qu'est ce que ça implique concrètement. L'auteur va également interroger un couple qui retape depuis dix ans une ancienne ferme. Ces gens là vont être expropriés car une autoroute doit passer chez eux.
L'auteur retrace toute l'histoire de cette autoroute, dès sa conception : quelle tracée? le plus droit et logique possible ou avec des bifurcations pour des raisons politiques?

Je suis arrivée à cette BD grâce à Un homme est mort, où Kris évoquait son inspiration et  cette BD avec tout son travail d'enquête préalable dans la presse, en rencontrant les acteurs locaux.

Résultat des courses après la lecture d'une telle BD enchaîner sur une autre BD ne peut paraître que banal et en dessous comparé à celle là.

Cette BD donne des contre-arguments à ceux qui disent que la BD c'est "pour les gamins", c'est "nul", etc !

Publié dans BD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mustango 01/10/2008 17:03

Les mauvaises gens j'ai pas encore lu bien que je l'ai eu en main à la bdthèque, mais je vais finir par le lire!

Yaneck 01/10/2008 16:40

Etienne Davodeau est vraiment un très bon auteur. Les mauvaises gens, de lui, c'est très bon aussi.
Il n'y a presque rien de lui qui ne m'ait pas plus.

Ys 26/09/2008 10:10

J'ai lu aussi "Le silence de Malka" et c'est vrai que c'est une très bonne BD, originale exploitation du thème du golem.

mustango 25/09/2008 11:03

Ben oui y'a pas si longtemps on m'a sorti des trucs assez bidon sur la BD en général, des trucs du genre "ça n'apporte rien", c'est bas de gamme... Dans ces cas là d'ailleurs je n'argumente même pas ! Pas trop envie de perdre mon temps...
Personnellement quand je repense au "silence de Malka" à "Rural!" je me dis exactement l'inverse, le silence de Malka ça m'a appris des trucs sur l'immigration des Juifs d'Europe de l'est en Argentine, les incitations à migrer, les premiers temps difficiles, les terres pas cultivables etc...

Ys 25/09/2008 09:26

Y'en a encore qui disent ça ?! Pour ma part, cette BD ne me tente pas trop, parce que justement, je vis à la campagne (ou au moins j'y travaille) et que les ruraux, eh ben, j'en ai plein autour de moi et ça me suffit !