Luc Leroi : toutes les fleurs s'appellent Tiaré par J C DENIS

Publié le par Mustango

couv


Luc Leroi est le prototype du gars banale : pas trop beau, pas trop bien habillé. Par contre il tombe toujours sur de jolies filles peu farouches : hotesse de l'air, tahitienne etc. Il part se reposer à Tahiti, et, à cause d'un quiproquo, est recherché durant tout son séjour par des gars qui veulent sa peau. Sans faire exprès il leur échappe toujours. Une BD réjouissante.

Casterman, 2000.

Publié dans BD

Commenter cet article

Jean-Yves 16/08/2008 10:19

Personnellement, mon Luc Leroi préféré est: des écureuils et des filles.
J'aime bien aussi bande d'individus.
Mais mon JC Denis préféré est quelques mois à l'Amélie (là, je crois que je ne fais pas preuve d'originalité)