Un roman Russe d'Emmanuel Carrère

Publié le par Mustango

Livre qui alterne entre le récit de son documentaire Retour à Kotelnich (idée, tournages en Russie etc) et l'histoire d'amour passionnelle que l'auteur est en train de vivre en France. Les deux récits vont se rejoindre mais on le découvre qu'au fur et à mesure. Au début uniquement les chapitres concernant la Russie m'intéressait, car on découvre les coullisses du tournage du documentaire, le fait d'aller dans ce village sans trop savoir ce qu'il y aura à filmer, trouver sur place un sujet, des "personnages". Puis l'histoire d'amour m'a complètement accroché :
1 parce que cet amour n'est pas un long fleuve tranquille. ( quelle complexité!)
2 parce que la passion peut mener loin dans le côté "vengence" quand on est déçu.
3 parce que l'auteur fait un très beau cadeau à sa chérie en publiant dans el Monde une nouvelle, dont elle a la consigne de la lire dans le train en partance pour la Rochelle a une date précise. Cadeau dont la chérie ne profitera pas...ce qui met l'auteur au desespoir et à l'incompréhension.
4 parce que l'auteur montre son mauvais côté, son côté bourg' (il sort des trucs sur sa chérie qui doit "poser des congés", il déteste ça, dans son milieu artistique on ne "pose pas des congés") ses doutes quant à son documentaire.

On pourrait multiplier encore les poinits d'intérêt du bouquin. Je l'ai lu en mai dernier et je me souviens encore de plein de détails alors que j'ai tendance à oublier très vite l'histoire.
C'est un bouquin marquant.

Publié dans Litterature française

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article