Meutre au Figaro : le procès Caillaux/ Jean Yves le Naour

Publié le par Mustango



J Y Le Naour est un spécialiste de la Première Guerre Mondiale. Dans Meutre au Figaro il revient sur une affaire qui s'est déroulée en 1914 : la femme de Joseph Caillaux (homme politique radical) tue le directeur du Figaro dans son bureau car son mari était l'objet d'une campagne calomnieuse de la part de ce fameux directeur, qui menaçait de révéler au public des lettres de Caillaux à sa femme (alors qu'elle n'était encore que sa maîtresse). Pour une grande bourgeoise comme Henriette Caillaux qui se devait de briller en société et d'être irréprochable ,vous imaginez la honte ! J Y Le Naour revient sur le contexte de l'époque, explique en détail le procès. N'etait ce qu'un crime sous le coup d'une forte émotion, une sorte de folie, ou bien un procès politique? La gauche pense pour la prmière version, la droite la deuxième. L'avantage des livres de Le Naour c'est qu'il explique très bien, on ne s'ennuie pas. Personnellement j'y reste accrochée jusqu'au bout. (le plus fameux étant le soldat inconnu vivant, ensuite le corbeau , sur un fait divers à Tulle de lettres anonymes déposées dans la rue, jardins etc ; et enfin Claire Ferchaud : la jeanne d'Arc de la Premère guerre mondiale.

Publié dans Histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article